LA RECHERCHE

 

Actualités

09/04/2015 > Mise en place du « Collégium des Grandes Ecoles Publiques de Lille ».

Une association des 8 grandes écoles membres du groupement IDEX, structure de support et de coordination de leurs actions partenariales...

07/04/2015 > Prélèvement sur fonds de roulement : une trahison pour les équipes dirigeantes et un mépris pour les personnels et les élèves.

8 Directeurs d’écoles d’ingénieurs, dont Emmanuel Duflos, viennent de rendre publique une lettre ouverte pour dénoncer le projet de prélèvement...

Démarche RSE

12 projets de recherche orientés efficacité énergétique.

Contactez-nous

Pour tout complément d'infos veuillez contacter :

Philippe PERNOD

 

Laboratoires

5 laboratoires

 

 

 

L’École Centrale de Lille supporte 5 laboratoires universitaires, souvent communs avec d’autres partenaires :

 

 

LABORATOIRE DE MECANIQUE DE LILLE        

 

Laboratoire commun avec CNRS – Université Lille 1 - ENSAM
UMR CNRS 8107
Directeur : Pr Olivier Coutier (Arts et Métiers)
Correspondant EC Lille : M. Mathias Brieu
Thèmes de recherche
- Fluides complexes et en interactions
- Ecoulements tournants et turbulents (ETT)
- Micromécanismes de déformation, d'endommagement et de fatigue
- Couplages thermo-hydromécaniques et chimiques
- Freinage contact surface
- Fatigue et endommagement des surfaces et matériaux
Laboratoire noté « A » par l'AERES

 

INSTITUT D'ELECTRONIQUE, DE MICROELECTRONIQUE ET DE NANOTECHNOLOGIE

 

Laboratoire commun avec CNRS - Lille 1 - UVHC - ISEN
UMR CNRS 8520
Directeur : Lionel Buchaillot, directeur de recherche CNRS
Correspondant EC Lille : Professeur Philippe Pernod
Thèmes de recherche
- Matériaux et nanostructures
- Microtechnologies et microsystèmes
- Micro, nano et optoélectronique
- Circuits et systèmes de télécommunications
- Acoustique
Laboratoire noté « A+ » par l'AERES

 

UNITE DE CATALYSE ET DE CHIMIE DU SOLIDE

 

Laboratoire commun avec CNRS – Université Lille 1 - ENSCL
UMR CNRS 8181
Directeur : Professeur Lionel Montagne (Lille1)
Correspondant EC Lille : Professeur Sébastien Paul
Thèmes de recherche
- Catalyse hétérogène
- Chimie du solide
- Synthèse organo-métallique et catalyse
Laboratoire noté « A » par l'AERES

 

LABORATOIRE D'ELECTROTECHNIQUE ET D'ELECTRONIQUE DE PUISSANCE 

 

EA 2697
Directeur : Professeur Francis Piriou (Lille 1)
Correspondant EC Lille : Professeur Bruno François
Thèmes de recherche
- Gestion de l'énergie électrique
- Outils et méthodes numériques
Laboratoire noté « A » par l'AERES

*AERES : Créée par la loi de programmation pour la recherche de 2006 et opérationnelle depuis mars 2007, l’Agence d’Evaluation de la Recherche et de l’Enseignement Supérieur entend contribuer à l’amélioration de la qualité du système de recherche et d’enseignement supérieur français, en accord avec les recommandations européennes et les décisions des ministres européens dans le cadre du processus de Bologne.

 

LABORATOIRE CRIStAL (Centre de Recherche en Informatique, Signal, etAutomatique de Lille)

Laboratoire commun avec Université Lille 1 - ENSAM - HEI

 

LABORATOIRES INTERNATIONAUX ASSOCIÉS :

L’Ecole est également rattachée à 4 laboratoires Internationaux associés (LIA) en Russie, Chine et Japon, ce qui préfigure de l’attractivité de l’Ecole et de sa recherche à l’International :

CAT&P4BIO :‘Innovative Catalysts and Processes for Oxidation Reactions; Biomass Conversion’ est le Laboratoire International Associé (LIA) Franco-Japonais créé en 2011 au travers de la participation de ses enseignants-chercheurs à l’UCCS.
L’une des lignes directrices principales de cette nouvelle structure consiste en l’utilisation de nouveaux hétéropolycomposés comme catalyseurs pour la valorisation de molécules plateformes issues de la biomasse.

LIA LEMAC devenu LIA LICS : Le LIA LEMAC (Laboratoire Européen en Magnéto-Acoustique nonlinéaire de la matière condensée) porté par l’Ecole Centrale de Lille et le groupe AIMAN-FILMS de l’IEMN (Institut d’Electronique Microélectronique et Nanotechnologie, UMR CNRS 8520)  est arrivé au terme de ses 8 ans limites d’existence en décembre 2012. Le LEMAC est le fruit de fructueuses coopérations scientifiques entre la France, la Russie et l’Ukraine développées depuis 1995 par les Professeurs P. Pernod et V. Preobrazhensky de l’Ecole Centrale de Lille. Depuis sa création, le LIA LEMAC est devenu un laboratoire de référence pour son expertise dans l’étude des propriétés magnéto-acoustiques de certains matériaux magnétiques, domaine qui ouvre de nombreuses applications originales en Acoustique nonlinéaire, Imagerie et la Thérapie ultrasonores, Electronique fonctionnelle, Electronique flexible et Microsystèmes.

Les activités du LIA LEMAC ont permis le rayonnement de l’Ecole Centrale de Lille au niveau international, notamment à travers, la publication de 198 articles dans les plus grands journaux scientifiques internationaux, la participation à plus de 228 congrès internationaux ainsi qu’à 11 brevets dans le domaine des systèmes ultrasonores (imagerie) et des dispositifs microsystèmes.

Fort de cette réussite sur le plan scientifique au niveau international, un nouveau Laboratoire International Associé Franco-Russe-Ukrainien intitulé LIA LICS (Laboratoire International sur les Phénomènes Critiques et Supercritiques en électronique fonctionnelle, acoustique et fluidique) a été lancé en Janvier 2013 porté entre autres par l’Ecole Centrale de Lille et co-dirigé par le Professeur Philippe Pernod. 

LIA2MCIS (LIA Mécanique, Matériaux, Contrôle et Science de l'Information) : créé en 2010 par le Groupe des Ecoles Centrales pour participer au développement de la recherche à l’Ecole Centrale de Pékin.

LIA franco-indien CATSEC : Ce LIA Franco-Indien associe le laboratoire UCCS et le National Chemical Laboratory (NCL) de Pune en Inde sur la thématique de la conversion de la biomasse, et des catalyses sélectives et environnementales. Cette collaboration s’attachera au développement de catalyseurs et de procédés pour la valorisation de la biomasse, la réduction des gaz à effets de serres et des polluants atmosphériques. Les applications dérivées de ces travaux devraient permettre la conception de nouveaux matériaux, composés et procédés pour la chimie et les énergies renouvelables.

Haut de page